Accueil L’AMF met en garde le public contre les activités de plusieurs acteurs qui proposent d’investir dans des biens divers ou du trading d’options binaires sans y être autorisés

2 octobre 2020

L’AMF met en garde le public contre les activités de plusieurs acteurs qui proposent d’investir dans des biens divers ou du trading d’options binaires sans y être autorisés

Mise en garde de l'AMF - Groupe CNCEF

L’Autorité des marchés financiers publie la liste des nouveaux sites internet identifiés proposant en France d’investir dans des biens divers sans disposer des autorisations nécessaires ou proposant du trading d’options binaires sans y être autorisés.

Voici la liste des nouveaux sites récemment identifiés dans la catégorie biens divers :

Un nouveau site a été ajouté dans la catégorie options binaires :

  • 24primeoption.com

A la suite de signalements d’épargnants, l’Autorité des marchés financiers alerte le public contre les activités de la société Vuelex qui propose sur son site internet https://www.vuelex.com/ des services d’investissement et des prestations de conseil en investissements financiers sur le territoire français sans y être autorisée.

La société Vuelex propose aux particuliers de la gestion conseillée et de la gestion sous mandat. Or, l’AMF précise que Vuelex ne dispose d’aucun des statuts légaux l’autorisant à proposer aux investisseurs sur le territoire français des prestations de conseil en investissements financiers ou de gestion de portefeuille pour compte de tiers, pas plus qu’un autre service d’investissement.

L’AMF recommande aux investisseurs de ne pas donner suite aux sollicitations des personnes se réclamant de cette entité et de ne pas les relayer auprès de tiers, sous quelque forme que ce soit.


L’AMF rappelle que la commercialisation, la distribution et la vente, en France ou à partir de la France, d’options binaires à des clients non professionnels sont interdites.

Depuis le 1er janvier 2020, l’AMF a ajouté 70 noms sur sa liste des sites non autorisés à proposer des investissements dans des biens divers. Sur l’ensemble de l’année 2019, cette liste avait été complétée de 112 adresses de sites.

Toute offre d’investissement dans des biens divers doit être enregistrée à l’AMF pour être commercialisée. La liste blanche des offres enregistrées en biens divers est consultable sur le site internet de l’AMF.

La liste de l’ensemble des sites non autorisés à proposer des investissements dans des biens divers est disponible sur le site internet de l’AMF (rubrique : Espace Épargnants → Protéger son épargne →  Listes noires et mises en garde) et sur le site internet Assurance Banque Épargne Info Service – ABE IS (rubrique : Épargne → Se protéger contre les arnaques → Les listes noires des sites internet et entités non autorisés).

Attention, cette liste est mise à jour régulièrement mais n’a pas vocation à être complète car de nouveaux acteurs non autorisés apparaissent régulièrement. Par ailleurs, les décisions d’enregistrement délivrées par l’AMF1 sont consultables sur le site internet de l’AMF.

Vous avez des questions ? Vous pouvez vous renseigner sur les sites internet suivants :

Assurance‐Banque‐Épargne Info Service : www.abe‐infoservice.fr ou appeler au 0811 901 801
du lundi au vendredi de 8h  à 18h.
AMF : https://www.amf‐france.org ou appeler au 01 53 45 62 00 du lundi au vendredi de 9h à 12h30 et 13h30 à 17h.
ACPR : https://www.acpr.banque‐france.fr


Pour plus d’informations, suivez-nous sur nos pages Facebook et Linkedin :