E-LEARNING

Formation obligatoire continue 7h00 CIF – Les instruments financiers, les marchés, les OPC, les placements alternatifs et leurs risques – module 3

Description
Infos
Objectifs
Public & Pré-requis
Contenu

Formation répondant à l’Instruction AMF sur la vérification des connaissances minimales des conseillers en investissements financiers – DOC-2016-10

Ce module est l’un des trois modules à suivre sur 2017-2018-2019

Durée de la formation: 7h00
Formateur: Philippe Demilly
Certificat en Gestion de Patrimoine du Centre d’Etudes Supérieures de Banque
Diplômé de l’Institut des Techniques de Marché (niveau 1)
CAP et Brevet Professionnel de Banque - option Anglais
Prix : 114€TTC pour les membres, 198€TTC pour les extérieurs

A l’issue de la formation, ces personnes se présentent à un examen qui valide l’acquisition des connaissances minimales définies par l’AMF

COMPETENCES VISEES

  • Renseigner un client sur les différents types d’instruments financiers
  • Connaître l’organisation et le rôle des marchés financiers
  • Savoir lire des états financiers d’entreprise
  • Connaître les placements alternatifs ou atypiques et leurs risques
  • Avoir un aperçu des règles fiscales pour les entreprises et les particuliers

Exercer une activité de conseil en investissements financiers

3.1 Les différents instruments financiers :

Les différents types d’actions et leurs caractéristiques ;

Le droit de vote, les droits pécuniaires ;

Les principes de valorisation des actions, le PER et le rendement.

Les obligations et les autres titres de créance ;

Les caractéristiques du marché obligataire ; les émissions d’obligations ; les catégories d’émetteurs ;

Les principes de valorisation des produits de taux ; Le taux de rendement ;

Les titres de créance négociables et les instruments du marché monétaire ;

Les indices de référence (Euribor, EONIA).

Les titres hybrides/composés :

Généralités sur les produits dérivés (types et utilisation) : les options, les contrats de futures et les swaps.

3.2. La gestion collective et la gestion pour compte de tiers :

Les acteurs du métier de la gestion collective et de la gestion pour compte de tiers ;

Les fondamentaux de la gestion ;

Le mandat de gestion, les OPCVM, les FIA, les règles de répartition des risques ;

L’obligation d’honorer les souscriptions/rachats.

Le prospectus et les documents d’information (le DICI) ;

Les frais ;

Les principes de la valorisation et de la valeur liquidative.

Les instruments de la gestion collective et la typologie des OPC ;

Les fonds ouverts à des investisseurs non professionnels : fonds d’investissement à vocation générale, FCPR, FCPI, OPCI, SCPI, SICAF… ;

Les fonds ouverts à des investisseurs professionnels : fonds professionnels à vocation générale, OPCI professionnels… ;

Les fonds d’épargne salariale ;

Le cas particulier des ETF.

Les différents types de gestion : Les gestions thématiques – ISR ; mid cap et la gestion alternative etc…

3.3. Le fonctionnement et l’organisation des marchés :

Les lieux et les modes d’exécution des ordres ;

Les entreprises de marchés et les opérateurs de SMN ;

Les marchés réglementés, le marché libre, les marchés de gré à gré, les SMN organisés et non organisés, l’internalisation ;

La notion de marché au comptant et à terme (dont le SRD) ;

Le libellé des ordres ; la typologie des ordres.

3.4 Généralités sur le post-marché et les infrastructures de marché :

Les dépositaires nationaux ; le dépositaire central national ;

Le dépositaire d’OPC ; la réception des ordres sur OPC (heures limites) ;

Le rôle des chambres de compensation ;

Les teneurs de compte-conservateurs ;

Les brokers négociateurs ;

La tenue du registre d’un émetteur (nominatif pur / nominatif administré).

3.5 Généralités sur les émissions et opérations sur titres, les introductions en bourse et les assemblées générales :

Les caractéristiques du marché primaire ;

L’émetteur (l’émission de titres, le prospectus, l’information à destination des actionnaires, la convocation et le déroulement des assemblées générales ;

Le régime de l’offre au public de titres financiers ; les placements privés ;

Le financement participatif ;

Les introductions en bourse ;

les offres publiques (OPA, OPE et OPR) ;

les opérations d’acquisition, de fusion, et de scission ;

Les dividendes.

3.6 Les placements alternatifs ou atypiques et leurs risques :

Le régime de l’intermédiation en biens divers ;

Les risques liés aux placements atypiques (risque d’illiquidité, de perte du capital investi, risque de contrepartie, risque de défaillance du promoteur etc…) ;

Les risques encourus sur le trading en ligne (Forex, options binaires) ;

Les mises en garde des régulateurs (AMF, ACPR etc…) contre les prestataires non agréés (risque d’escroquerie) La vérification de l’habilitation d’un prestataire à fournir des services en France sur le site de « regafi ».

3.7 Généralités sur la fiscalité de l’épargne :

La fiscalité des particuliers (revenu et capital) : IRPP, l’imposition des revenus mobiliers et immobiliers, l’imposition des plus-values mobilières et immobilières, ISF, taux et base de taxation, prélèvements sociaux) ;

La taxe sur les transactions financières.

La fiscalité des sociétés : la fiscalité des sociétés de personnes et des sociétés soumises à l’IS, l’imposition des revenus et des plus-values de cession des titres et produits financiers.